croisière sur le Rhin

Sur le cours placide du Rhin, les croisières qui rallient la France et l’Allemagne font recette. Ce fleuve qui dévoile son pittoresque en serpentant à travers quatre pays est aussi le plus long du Vieux continent. Les navires qui larguent l’amarre à Strasbourg rejoignent des escales de caractère qui vous garantissent quelques jolis coups de cœur. Francfort, Rüdesheim, Coblence, Cochem et Mannheim sont autant d’endroits qui méritent d’être inscrits sur votre carnet de route.

Et si on commençait par découvrir Strasbourg?

Strasbourg

Les curiosités les plus authentiques ne sont jamais bien loin du port autonome de Strasbourg (PAS). En cette ville transparait l’Alsace épicurienne, mais aussi historique et contemporaine, dans ses lieux les plus mythiques, dont le quartier de la Petite France. Cœur du centre historique de la ville, ce quartier quadrillé par quatre rues, le pont Saint-Martin et le canal du moulin Zorn a gardé quelques legs du 20e siècle à visiter absolument. L’ancienne église Saint-Martin devenue théâtre, la place Benjamin-Zix et la maison des Tanneurs sont autant d’endroits qu’il convient de photographier. La rue des Moulins et la rue des Dentelles sont jalonnées de restaurants, à essayer si vous en avez le temps.

Francfort, à la découverte de l’Allemagne moderne

Francfort

Francfort est limitée par le lac de Tagern entouré d’un paysage alpin encore pur. Cette ville parmi les plus puissantes d’Allemagne a miraculeusement échappé aux destructions des grandes guerres, déployant aujourd’hui un pêle-mêle de lieux suspendus entre tradition et modernité. Les bars à cidre ont la part belle des ruelles de la cité. Ils conservent jalousement les recettes des spécialités francfortoises. Après la dégustation, place aux balades dans le centre de la ville, dont le paysage tranche subtilement avec le reste des quartiers. Ici se dressent les immenses buildings d’affaires, plaques tournantes des échanges financiers d’importance internationale. Derrière ses imposantes tours de verre et de béton se cache la place médiévale de Römerberg, qui fait agréablement contraste. Le musée Städel est un autre incontournable de Francfort. Il s’agit du plus célèbre musée d’art allemand qui abrite de véritables joyaux consacrés à l’art européen du 16e au 19e siècle. Les compagnies suggèrent par ailleurs des excursions à thème à découvrir sur cette page : https://www.croisierenet.com/croisiere-fluviale/r-35/inter-fluviale.html

Rüdesheim, entre fleuve et montagnes

Rüdesheim

Rüdesheim tire parti de sa situation géographique privilégiée, ayant permis la culture d’une vigne exceptionnelle pour produire le très célèbre riesling. Les caves y sont très nombreuses, notamment le long des petites ruelles très étroites du centre-ville, dont la très célèbre Drosselgasse. Rüdesheim est donc plus une escale culinaire qu’autre chose. Il est aussi possible de programmer des mini croisières d’une heure pour admirer autrement le romantisme du Rhin, avec à la clé la dégustation de vin et de bretzels. Ce type de circuit croise les nombreux châteaux à flanc de colline sur un site classé patrimoine mondial par l’UNESCO.

Coblence, la ville d’entre deux fleuves

Coblence

Coblence se trouve à la séparation du Rhin et de la Moselle. L’une des plus vieilles villes d’Allemagne campe entre quatre collines et encore une fois les vignobles allemands. Son paysage architectural est surprenant. Coblence abrite de très nombreux châteaux et d’autres bâtisses hérités des Romains qui furent longtemps la pomme de discorde entre les différents royaumes successifs. La ville a été pourtant gravement endommagée durant la Deuxième Guerre mondiale. Elle a su renaître de ses cendres pour devenir la cité dynamique et belle qu’on la connaît aujourd’hui. Son centre-ville est entièrement réservé aux piétons.

Cochem, au cœur de la vallée de la Moselle

Cochem

La ville de Cochem, située en Rhénanie-Palatinat se dresse au pied de son célèbre château de Reichburg Cochem, construit sur une colline entourée de plantations de vignes. Cette cité viticole est hautement touristique, mais toujours agréable à vivre. Cochem n’a pas usurpé son surnom de « perle de la Moselle ». À la présence de ce fleuve, elle doit sa production très développée de vin succulent et son paysage verdoyant avec un mercure toujours tempéré.

Une visite courante lors d’une escale de croisière commence au château de Reichburg, un site impérial légendaire et séculaire. Celui-ci se présente comme un lien entre les époques avec ses nombreuses tours de défense conçues dans une différence architecturale et de taille impressionnante. La vue sur la vallée de la Moselle est magnifique. À quelques pas du château, le quartier de Sehl est lui aussi incontournable. Il se reconnaît au haut clocher qui couronne l’abbaye du couvent d’Ebernach. Sehl offre une vue directe sur le curieux rocher de la Brauselay qu’il ne faut pas manquer d’immortaliser.